Publications

Errances Artistiques

Errance Artistique, est un ouvrage personnel et autobiographique. Poésie contemporaine, poésie personnelle, tout comme son style, Errances Artistiques est le premier ouvrage de quelqu’un qui veut s’affirmer, s’exprimer.

Ecrit par un adolescent de 16 ans, passionné d’art et d’architecture, on y retrouve engagements politiques et sociaux mais également un « errance », libre de contrainte, sans but, sans provenance. L’art est présent autour de nous, dans les grand hommes comme dans les nouveaux, il ne faut pas l’oublier.

Extraits:
  1. L’Artiste (poème)
  2. Mon Sonnet (poème)

Disponible sur les plateforme:

  • IggyBook
  • iBook (prochainement)
  • Amazon Kindle (prochainement)
  • Google Play (prochainement)
  • Kobo (prochainement)
  • Tea (prochainement)
  • ePagine (prochainement)
  • Bookeen (prochainement)
  • YouBoox (prochainement)
  • YouScribe (prochainement)

Mon Sonnet (poème)

EPSON MFP image

(Poème issus de l’ouvrage « Errance Artistique »)

 

Il court, il sait compter,
Il me parle, c’est une fantaisie,
Ne l’étudiez pas, il n’en vaut pas la peine, Il est amateur, ne le jugez pas.

Il avance, il ne sait pas finir,
Il progresse vers l’expérience,
Il n’est pas de sciences, il est juste,
Le résultat d’une errance.

Il me parle, c’est une fantaisie,
Il ne sert à rien, c’est fantastique, J’aimerais qu’il soit avant gardiste.

Il est juste perdu, comme moi
C’est une anomalie,
Mon sonnet est post contemporain.

Elijah Tema

 

L’Artiste (poème)

EPSON MFP image

(Poème issus de l’ouvrage « Errance Artistique »)

 

Il est aux antipodes du courant En tailleur sur le strapontin, Il écrit que le progrès
L’ emmène a l’opéra.

Arrivé. La folle danse de la foule
Joue avec la fou rythme des allégories.

Sortant de la huitième
Il se sent chez lui, l’artiste
Il s’accroupis, l’artiste
Sur les marche du parvis, et dessine.

Ah ! Le carbone s’emballe
La rue prends vie comme au loin le Louvre Il parle, par sa supériorité il s’impose, L’artiste l’aime.

Tandis que les monuments Jouent avec les nuages de foules, Jouent avec les vents de cultures, Font vibrer le crayon de l’artiste, qui observe la formidable scene

le néophyte va chez lui, au travail, Faire les courses.
Il vit.

Elijah Tema